Fermer

Coursolle - Thiers

L'entreprise artisanale familiale créée en 1945 est gérée depuis 1988 par Jean-Marc COUPERIER.

Cette coutellerie est mondialement reconnue pour son savoir-faire dans le travail du métal avec son fameux COURSOLLE et les sujets de ses platines Laiton.

Les couteaux Coursolle ont la particularité de retracer la tradition de nos régions française. Les manches en laiton ont des motifs de nos anciennes campagnes de France : le paysan et ses moutons, le pêcheur, le musicien, des personnages en costumes traditionnels, des motifs de vieilles voitures, un scout et un tennis man .... Cette fabrication est très ancienne. Un réédition du couteau Napoléon a même été refaite pour nous rappeler que la maison Coursolle est une très ancienne coutellerie. 

La maison Coursolle fait partie de la confrérie du Couteau Le Thiers ® et a déposé un modèle Le Thiers ® qui reprend les particularités des couteaux Coursolle dont le manche en laiton. 

 

L’histoire lie deux coutellerie

En 1902 Léon Coursolle imagine un couteau d’un nouveau genre. Le manche de ce couteau sera en laiton embouti sur des matrices gravées. Il est le créateur des couteaux à sujets.

Sa première marque « La clé à molette » sera déposée en 1905, suivront an 1926 le dépôt de 4 clés encore existantes à ce jour.

 

En 1945 Antonin Couperier fonde la Coutellerie Couperier et se spécialise dans la fabrication des couteaux de poche. Son fils Fernand le rejoint en 1947, il se spécialise dans la fabrication des matrices de couteaux et reprend l’affaire en 1965.

 

En 1968 la coutellerie Couperier reprend la coutellerie Coursolle et ses fameux couteaux à sujets en laiton massif sculpté marque clé à molette.

La coutellerie Couperier Coursolle est née.

En 1988 Jean-Marc Couperier succède à son père et développe les couteaux avec les manches en laiton, principale image de marque le cette coutellerie.

En 1994 il présente lors de Coutellia le Laguiole Coursolle avec son manche en laiton.

Suite à la création de la confrérie du couteau de Thiers, suivra en 1995 LE THIERS® par Coursolle avec un manche en laiton uni ou chasseur. LE THIERS®  couteau emblématique de la capitale mondiale de la coutellerie a bien sa place dans cette coutellerie historique.

La gamme de couteaux s’enrichie en 1998 du Phénix puis du couteau queue de poisson suite à l’acquisition de la coutellerie Lacroix-Mary, couteau créé en 1895 par Eugène Lacroix.

Pour fêter les 100 ans de la coutellerie en 2002, un coffret centenaire est édité, 2 couteaux symboles de 4 générations de savoir-faire.

Puis collaboration avec la Manufacture de Coutellerie Cognet qui a découvert une matrice du couteau Napoléon, la coutellerie CouperierCoursolle réédite en 2008 et en série limitée de 1815 exemplaires le couteau Napoléon

En 2018 c’est pour le centenaire de la Première Guerre Mondiale que la coutellerie réédite Le Poilu.