Les couteaux Sabatier-K sont 100% forgés

Les matières premières sont choisies parmi les meilleurs aciers sur le marché.

Les bandes d'acier sont découpées en lopins calculés aux sections correspondantes à l'article mis en fabrication.

Ces lopins sont déposés dans un four à 1150° C afin de rendre l'acier malléable pour pouvoir le forger. A la sortie du four, ils sont placés d'une façon très précise sur la matrice à la forme du modèle à travailler. Ainsi les lopins prennent en trois frappes différentes, sous le pilon de 1 000 Kg de masse tombante, la forme du modèle déterminé.

Après cette opération de forge suit une autre série d'opérations :

- le recuit : ces aciers sont très chargés en Carbone (raison d'une très bonne coupe), un recuit d'adoucissement à 800° C et à l'abri de l'air est nécessaire afin de rendre l'acier malléable pour l'opéation suivante.

- le découpage : la pièce obtenue à la forge étant très grossière, il faut maintenant lui donner la forme exacte du couteau. pour cela, on place l'ébauche sous un découpoir emporte-pièce à la forme exacte de l'article désiré.

Puis la dernière opération consiste à percer la soie pour faire le passage des rivets qui serviront à fixer le manche.