Depuis que les outils tranchants existent, il a été nécessaire d'entretenir leur coupe.

Depuis que les outils tranchants existent, il a été nécessaire d’entretenir sa lame et d’'affuter son couteau avec un fusil.

Le tranchant d'une lame doit être entretenu très régulièrement. Plus un couteau est usé, plus difficile sera le travail de réaffutage. L'idéal pour un cuisinier serait de se servir de son fusil avant chaque utilisation du couteau.

Nombreux sont ceux qui pensent qu'il est difficile d’'affuter son couteau avec un fusil alors que cette opération ne demande pas une grande dextérité.

Osez. Tous les manches disposent d'une garde de protection. Passez alternativement toute la longueur de la lame du couteau sur toute la longueur de la mèche du fusil. L'angle d'affutage de la lame est primordial, il est d'environ 30° et doit être régulier. Il est important de passer alternativement les deux faces du couteau de chaque côté du fusil afin d'obtenir le tranchant le plus fin possible. Il ne faut pas passer la lame plusieurs fois de suite du même côté.

L'avantage du fusil avec rainures est de créer sur le couteau comme des micro dents. Ces micro dents vont apporter à la lame un pouvoir coupant important. Il est nécessaire de terminer l'affutage par une pression de plus en plus légère pour faire disparaître la bavure qui deviendra de plus en plus fine.

Afin de vous aider, nous avons mis en ligne une vidéo qui explique simplement comment procéder à l’'affutage de la lame de votre couteau.

Il vous faudra un peu de pratique pour aiguiser un couteau comme le fait votre boucher. Au début, prenez votre temps. La rapidité du geste ne permet pas d'avoir un meilleur aiguisage.