RECHERCHE
                               
       
    Mon panier Panier vide
    Langue Français
     
     

    Historique K Sabatier

    Il nous faut remonter au début du XIXème siècle pour trouver un certain Philippe SABATIER qui fabriquait, à Bellevue (dans les faubourgs de Thiers) au n° 57 de la Route de Lyon, des couteaux destinés aux professionnels de la viande.

    Le succès rencontré à été tel, qu'il fallut les distinguer de la concurrence par l'apposition d'une marque : ce fut un "K", qui était déjà utilisée avant la Révolution Française, mais qui a été rachetée par notre homme en 1810.

    Ainsi donc SABATIER est né : la lame, de longueur variable, était naturellement en acier au carbone forgée et le manche était monté sur soie après avoir été préalablement rempli de ciment, la partie arrière étant obturée par une rosette.

    Son fils, Bonnet SABATIER, lui a succédé, utilisant toujours la même marque. Un acte, qui date du 9 Décembre 1858, relate le renouvellement du dépôt de celle-ci.

    Bonnet eut deux fils : Gabriel et Pierre, lesquels, après avoir travaillé avec leur père, ont, au départ de celui-ci, le 6 Juin 1882, créé une société SABATIER FRERES. Gabriel, qui a racheté tous les droits sur les marques, continua de fabriquer ce même type de couteau sous le nom de SABATIER AINE, à la marque K SABATIER.

    A ce stade du récit, la question du succès de ce couteau, non seulement en France mais dans le monde entier, et cela, dès les premiers modèles forgés par Philippe, se pose.

    La réponse réside dans la qualité et l'équilibre de l'ensemble, la prise en main étant beaucoup plus agréable par rapport à ce qui existait déjà, dans la gamme des tailles proposées.

    La vente était tout d'abord locale, à l'occasion des foires agricoles, mais les professionnels de la boucherie et de la cuisine étant géographiquement très mobiles, leurs collègues de rencontre, séduits par ce nouvel outil qui ne les quittait pas, ce sont déplacés à Thiers afin de s'équiper de la même façon.

    Des revendeurs, aux quatre coins du pays, ayant eu vent de la belle affaire, sont également venus s'approvisionner, ce qui explique le succès à l'échelon national.

    La réaction a été identique, lorsque ces bouchers et cuisiniers sont allés exercer leur art à l'extérieur du pays.

    Les archives familiales de cette époque démontrent une très grande activité à l'exportation dans toute l'Europe, mais aussi aux Etats-Unis, en Afrique du Nord, en Asie et en Afrique, ces dernières contrées s'expliquant probablement par une forte présence française, au temps lointain des colonies...

    A n'en point douter Bonnet SABATIER a su faire preuve à la fois de qualités incontestables dans la coutellerie, mais aussi dans le commerce, et c'est sans nul doute à lui que la marque doit sa renommée et son essor. ses fils, tout comme leurs successeurs dans l'affaire, n'avaient plus qu'à maintenir la qualité et les relations commerciales, même si cela n'a pas du être toujours facile...

    c'est Antoinette, fille de Gabriel, qui reprit l'affaire, tout d'abord avec son mari, Annet Perrier, puis seule à la mort de celui-ci.

    Ses successeurs ont été son fils Adrien Perrier, puis Marie-Antoinette, fille de ce dernier, qui s'est mariée avec Roger BOURGADE.

    On parvient, après ce long périple, à la fille de ce couple : Agnès, épouse BOURNILHAS. Elle a dirigé l'entreprise avec son mari, Alain BOURNILHAS, qui fut responsable de la fabrication.

    Actuellement, Philippe BOURNILHAS, fils d'Agnès et d'Alain BOURNILHAS, dirige l'entreprise SABATIER AINE & PERRIER.

    Comme à l'origine, l'entreprise a toujours son siège au n° 57 Bellevue à THIERS.

    Bien sûr, les matériaux, ainsi que les méthodes de fabrication ont changé, mais la qualité est toujours là, et la demande toujours aussi importante : plus de cent mille pièces par an, dont 70% à l'exportation.

    L'acier, toujours forgé, est du 4116 inoxydable. La gamme est immense et répond à tous les besoins, tant des bouchers que des cuisiniers, et même, naturellement, que des ménagères, bien qu'il s'agit par définition de couteaux de professionnels.

     

    1ère Génération : Philippe SABATIER

    2ème Génération : Bonnet SABATIER

    3ème Génération : Gabriel SABATIER

    4ème Génération : Antoinette SABATIER et Annet PERRIER

    5ème Génération : Adrien PERRIER

    6ème Génération : Marie-Antoinette Perrier et Roger BOURGADE

    7ème Génération : Agnès BOURGADE et Alain BOURNILHAS

    8ème Génération : Philippe BOURNILHAS


     

     

    Retour

    Cadeaux de Noël

    Les lutins travaillent dur et vite comme habituellement. Toutes les commandes passées cette semaine seront envoyées au plus tard lundi ou mardi et pourront être déposées sous le sapin de Noël. Alors, bon achat sur www.sabatier-k.com